Tout sur l'assurance du futur » Assurances » Dans quel cas l’assurance habitation intervient-elle ?

Dans quel cas l’assurance habitation intervient-elle ?

Tout propriétaire prévoyant cherche une assurance pour protéger son habitat des imprévus. L’assurance adaptée est donc l’assurance habitation. Celle-ci couvre plusieurs risques et peut être utile lorsque ceux-ci se présentent. Le domaine de l’assurance pouvant être vaste, il est intéressant d’étudier ces éventualités en détail. 

Lorsque le bâtiment ou le mobilier est atteint

Il s’agit des garanties obligatoires présentées dans toute assurance habitation. Ce sont les garanties multirisques qui couvrent les risques liés à plusieurs phénomènes. À titre d’exemple, il y a les dégâts liés à l’eau, les incendies, les glaces brisées, les cambriolages, vandalismes et vols d’objets. L’assurance habitation Crédit Mutuel est un bon moyen pour couvrir ces risques qui sont les plus fréquents. Cette assurance habitation est très complète et également très appréciée.

 

D’autre part, l’assurance du Crédit Mutuel (ACM) ne couvre pas uniquement les objets dans l’appartement. En effet, l’assurance habitation protège aussi vos objets d’habitats subissant des dommages à l’extérieur. C’est le cas par exemple des vélos volés, des téléphones, PC, outils de sports détériorés hors habitats. Ce sont des objets dits nomades et qui peuvent être couverts par l’ACM. Bien sûr, vous devrez bien vous en occuper sans penser à l’assurance.

Les catastrophes naturelles

Il s’agit ici des dommages engendrés par les phénomènes naturels. En effet, les dégâts naturels peuvent être fréquents et causer de sérieux dommages. Au nombre de ceux-ci, il y a les séismes, les tempêtes, les affaissements du sol, les avalanches et tsunamis. Ces catastrophes peuvent également être couvertes par le Crédit Mutuel. Il suffit de vous renseigner sur l’ACM, d’y souscrire et vous serez couvert. 

Parfois, il arrive même que ces dégâts commencent dans l’appartement d’un assuré et atteignent un appartement voisin. La foudre qui frappe un point précis dans un appartement peut déclencher un incendie qui se répandra vers d’autres habitations. Cela soulève donc la problématique de combiner l’assurance habitation pour catastrophes naturelles à d’autres assurances. L’ACM peut se révéler un excellent recours en guise de prévision de ces situations.

Lorsque des dommages sont causés à des tiers

Il s’agit d’incendies déclenchés dans l’appartement assuré ou de dégâts liés à l’eau. Si au cours d’un barbecue, un des convives est brûlé par l’huile, l’assurance habitation intervient. Qu’un enfant cause des torts aux voisins avec son ballon ou que ce soit un animal de compagnie, c’est pareil. Il y a aussi les éventualités plus rares comme la chute d’un mur ou d’un arbre.

Par ailleurs, cette assurance couvre également les employés de la maison. Par conséquent, les atteintes portées à autrui par votre jardinier, femme de ménage ou baby-sitter seront prises en compte. Si vous, ou un de vos employés, blessez un piéton avec votre vélo, cette assurance intervient. Il s’agit dans ce cas de la responsabilité civile à laquelle l’on peut souscrire avec le Crédit Mutuel.

En somme, l’assurance de l’habitat peut intervenir dans plusieurs cas, dans l’habitat comme en dehors. Elle prend également en compte les dégâts limités à l’appartement de l’assuré et ceux qui touchent les voisins. Il convient de bien se renseigner sur ces cas, tous couverts par l’ACM.