Bonjour,

A cause des attentats du 13 novembre, j’ai voulu reporter l’envoi de ma newsletter d’une semaine. Je voudrais m’associer à la douleur des familles des victimes et souhaite tous mes vœux de rétablissement aux nombreux blessés.

Cette deuxième édition de la newsletter est marquée par la crainte persistante de l’entrée des leaders du digital dans notre industrie. Experts en gestion de données, en algorithmes et commençant à recourir à la puissance de l’intelligence artificielle, ils constituent des adversaires potentiels de taille, capables de rivaliser avec les plus grands assureurs. Google en particulier en plus d’avoir lancé un comparateur s’est mué en courtier en assurance. En santé, Apple et IBM se sont associés pour développer des synergies entre l’Apple Watch et Watson dans le but de favoriser une modification des comportements.

Cette peur génère une volonté de repenser notre métier en profondeur et suscite des réflexions dignes d’une séance de brainstorming. Peut-on faire de l’assurance un service « glamour » à l’instar de BKR pour la bouteille d’eau ? Ne faut-il pas axer l’expérience client autour de la création d’émotions ? Comment accélérer la transformation digitale malgré les freins culturels et s’appuyer sur la technologie sans oublier l’importance de la qualité des interactions humaines ? Il est certain que le monde de l’assurance vit un tournant historique. Les plus agiles en seront sans doute les grands gagnants.

Bonne lecture !